Friday, 28 October 2011

Inspiration.


Charles Lecharmant disait : "Je suis à la cage ce que le crapaud est au cigare."

"La pluie, le vent, la neige et les choux me font chavirer chaudement mais j'ai tout de même du mal à choisir entre chocolat et chamailleries chevalières telle un charlatan. La charmante mélodie si choyante que joyeuse et si attachante qu'affligeante du chamois chahuté chevauche mes songes les plus choyés. Je n'imagine point la gelée jaune gênante jasant avec la jumelle si chaude et gentille soit-elle.

Nous souviendrons-nous de ces après-midi journalières et ces jours passés à jacasser chaleureusement tout en chanson ? On se chuchotait des choses telles des chochottes jugeant non-chalamant une chèvre aux chevilles chavirantes sur une chaloupe. Une chaloupe ? Que dis-je ? Une salope, une salope alléchante et mal-lechée. Mais que signifie ce lynchage ? N'a-t-on plus l'âme charitable louche d'un chanoine dans sa cheminée ?
Mais qui nous rendra donc nos chopes des charmants jours chômés ? Chez le chapelier, Chantale faisait du chantage subjuguant. Chez le juge, Gilles et Jean jetaient leurs javelots.

Les jonquilles jaunes de Jules gisaient dans le gîte gelé. Pourtant, le gel, le sel et la pelle salissaient mes chaussures et la charte chartreuse veut que les chevaliers chevauchent leur luge enneigée.

La chaste chatte perchée sauvagement châtiée attend la jauge et le chenapan. Serions-nous devenus spectateurs de notre propre vie ? Le char est parti sans nous. Enfile ta chemise et ton châle et suis-moi, chopons le prochain, acharnons-nous. Fauchons les obstacles, chantons en chemin.

La chute ? Cela vous semble peut-être un charabia mais en vérité, mon coeur larmoie ces souvenirs à jamais choyés. Mais si je pense, ne suis-pas telle une cage abandonnée par le lion ?"

extrait de son oeuvre intégrale, page 463 paragraphe 7b

No comments:

Post a Comment